Il consiste à  favoriser les échanges fructueux entre les acteurs de développement à  la base (OSC, autorités locales, secteur privé etc) à  travers la mise en place des cadres intégrateurs dans 12 nouvelles communes. Il s’agit d’une expérience pilote démarrée avec l’appui de la GIZ dans six communes, qui s’étend cette fois ci à  de nouvelles communes avec l’appui technique et financier de l’Union Européenne.

Différents acteurs étaient conviés le jeudi 05 mars à  la séance d’informations sur le projet au siège de la MdSC.