Ce nouvel appel à  projets « Climat II » est ouvert à  un plus large éventail de zones géographiques et de secteurs thématiques qu’à  l’occasion de sa première édition, afin de répondre à  la mobilisation des collectivités françaises et étrangères, acteurs essentiels de la lutte contre le dérèglement climatique, au quotidien et au plus près des attentes citoyennes et dépositaires de la mise en oeuvre concrète de l’Accord de Paris.
Cet appel à  projets a donc vocation à  s’inscrire :
– Dans l’Accord de Paris, notamment dans ses articles consacrés à  l’adaptation (article 7§2) et au renforcement de capacité (article 11§2).
– Dans le Global Climate Action Agenda (GCAA), qui engage les secteurs de la transformation énergétique et climatique en complément de l’ambition des Etats : mobilisation d’une action mondiale robuste vers des sociétés sobres en carbone et résilientes ; encouragement de l’action et de l’engagement des acteurs non-étatiques ; meilleur soutien fourni aux initiatives existantes, telles que celles lancées au cours du Sommet climatique du Secrétaire général à  New York en septembre 2014 ; mobilisation de nouveaux partenaires et la provision d’une plate-forme pour la visibilité de leurs mesures et du rapportage de leur progrès.
L’ensemble des engagements sont répertoriées sur une plate-forme commune, la plate-forme NAZCA (pour Non-state Actor Zone for Climate Action), lancée lors de la COP 20 à  Lima. Toutes les coopérations qui s’inscriraient dans le cadre d’une initiative du GCAA et notamment de la mise en oeuvre des plans climats territoriaux, seront de ce fait encouragées.