Ces chansons composées devront servir à  accompagner les séances de sensibilisation grand-public pour un changement de comportement à  l’endroit de ces groupes vulnérables dont les droits sont toujours bafoués.

La composition musicale réalisée par l’artiste chanteur ou le groupe d’animation folklorique sélectionné accompagneront les séances de sensibilisation grand-public dans six (06) Communes du département du Zou (Za-kpota, Zogbodome, Ouinhi, Zagnanado, Djidja et Agbangnizoun), deux (02) communes du département des Collines (Savè et Oussè) et à  Cotonou dans le département du Littoral.

Les messages des chansons devront tenir compte des droits souvent bafoués de ces cibles vulnérables et être exprimés en langues locales facilement compréhensibles aux populations des communes concernées.