Mission et responsbilités

Le Chargé de Plaidoyer aura pour mission :

– de proposer une stratégie de plaidoyer pour le projet MAANDA, le plan de mise en Å“uvre, les partenaires et les cibles identifiés, les Partenaires Techniques et Financiers pouvant soutenir l’initiative de plaidoyer, les risques potentiels et autres informations pertinentes liées à  la réalisation du plaidoyer,

– de coordonner l’opérationnalisation de la stratégie de plaidoyer, et le suivi de sa mise en Å“uvre, aux niveaux intellectuel, technique et matériel, dans tous les départements o๠est exécuté le projet, selon le calendrier fixé,

– de préparer les réunions du comité de litiges stratégiques et le suivi des décisions et recommandations émanant du comité,
– de mobiliser les partenaires institutionnels et politiques auxquels s’adresse le plaidoyer,

– d’établir les rapports d’exécution, de suivi et d’évaluation du plan de plaidoyer ,

– d’assurer la visibilité des activités de plaidoyer, ainsi que la diffusion de tous les documents pertinents du plaidoyer et des rapports de mise en Å“uvre, de suivi et d’évaluation,

– de diffuser les rapports d’exécution, de suivi et d’évaluation du plan de plaidoyer,

– d’élaborer les stratégies d’influence auprès des décideurs au Benin, nécessaires à  la réalisation de l’objectif principal du projet MAANDA qui est celui d’ utiliser la Loi et les mécanismes juridiques pour lutter contre les pratiques traditionnelles nuisibles, notamment le mariage d’enfants au Benin,

– de mettre en Å“uvre les actions de plaidoyer dans le cadre des stratégies définies, notamment en coordonnant l’équipe des bénévoles (Ad hoc) mise en place par WiLDAF pour appuyer le plaidoyer en faveur de la lutte contre le mariage d’enfants au niveau national et sous régional,

– de représenter WiLDAF Benin lors de rencontres institutionnelles ou de relations avec la presse concernant les thématiques dont elle/il a la charge.

Profil requis

– avoir au moins un Bac+4, en droit, relation internationales/développement international, action humanitaire, journalisme, communication ou sciences sociales ;

– justifier à  minima d’une expérience professionnelle de 3 ans en Plaidoyer/Communication

– avoir de bonnes notions juridiques et notamment des textes de loi qui protègent contre le mariage précoce, et des mécanismes institutionnels nationaux et internationaux de suivi des instruments de protection des droits des femmes et des filles et notamment de prévention et de répression du mariage précoce ;

– avoir une bonne connaissance des enjeux et actions de plaidoyer ;

– être doté d’excellentes capacités rédactionnelles,

– être doté d’une forte capacité d’analyse

– avoir de l’aisance dans la prise de parole en public face à  des interlocuteurs de haut niveau,

– avoir une certaine maîtrise de la communication inter-institutionnelle,

– être capable de vulgariser l’impact du plaidoyer en milieu associatif.

– être familier avec l’outil informatique et ses applications courantes (Word, Excel, Powerpoint, …)

– maîtriser les outils de communication (web, réseaux sociaux, blog, multimédia…),

– être apte à  travailler en équipe,

– une bonne connaissance de l’anglais sera un atout.

Toute personne désireuse de postuler pourra envoyer son dossier de candidature, au siège du WILDAF sis au carré 571 COTONOU,
Tél : 21 30 69 92,

Le dossier de candidature à  déposer sous plis fermé comportera une note de compréhension du mandat, une méthodologie d’exécution du mandat, une stratégie de mise en Å“uvre du mandat, une lettre de motivation adressée à  la Coordonnatrice du WILDAF/BENIN, un Curriculum Vitae détaillé, au moins deux (02) lettres de recommandation ainsi que les copies légalisées des diplômes et attestations.

Date limite de dépôt des dossiers : jeudi 20 avril 2017 à  18h 00.