L’exploitation sexuelle est une des pires formes de négation des droits fondamentaux de la personne humaine. Elle réduit l’être humain à  une simple marchandise. L’objectif de cette journée du 04 mars auquel sont conviés à  la fois des associations qui viennent en aide aux victimes de la traite mais aussi des représentants du gouvernement, est de dénoncer ce fléau que constitue l’exploitation sexuelle. Mais aussi de mettre en place des actions concrètes. Pour plus de détails Cliquez ICI