La Maison de la Société Civile (MdSC), avec l’appui de la coopération Suisse, a initié le Fonds de Soutien aux Initiatives de Redevabilité (FoSIR), qui entend contribuer à faire en sorte que les citoyens connaissent et exercent leurs droits et devoirs en matière de redevabilité grâce aux mécanismes d’éducation civique mis en place aux niveaux local et national. Les actions du FoSIR ciblent spécifiquement les couches les plus marginalisées de la population que sont les femmes, les jeunes garçons, filles, et les handicapés. Il apporte un appui aux associations formalisées de filles, femmes et marginalisées, aux OSC, leurs réseaux et plateformes, les mouvements de jeunesse et les porteurs de causes. C’est donc à cet effet que le Fonds de Soutien aux Initiatives de Redevabilité (FoSIR), a lancé en Octobre 2017 un processus d’appel à projet qui s’est déroulé en deux phases (phase 1 : Rédaction d’une note d’intention de projet ; phase 2 : Rédaction du document complet de projet) qui a abouti à la sélection de la Plateforme des Acteurs de la Société Civile au Bénin (PASCiB) au titre de la composante 1 (Appui aux initiatives de redevabilité des OSC ayant pour cibles les femmes, les handicapés et les jeunes, visant la restauration des valeurs citoyennes et la promotion de la redevabilité pour l’accès des populations aux services socio-économiques de base) pour la mise en œuvre du projet : Jeunes Acteurs et Porteurs de Changement (JAPort-Changement). En effet, ce projet a été proposé suite à un certain nombre de constats faits au niveau des acteurs à la base notamment : la Méconnaissance des droits et devoirs par les citoyens, le manque d’initiatives de redevabilité, la faible demande de reddition de comptes par les populations aux autorités locales, l’inexistence de structures de suivi du PDC à la base, la méconnaissance des mécanismes de reddition de comptes par les populations, notamment les jeunes, les femmes et les personnes handicapées etc. Ce projet vise donc à Contribuer à l’amélioration de l’accès des populations de Akassato, Togba, Abomey-Calavi et Godomey à des services socio-économiques de base de qualité, par le renforcement de l’engagement citoyen des jeunes dans la défense de leurs droits et l’exercice de leurs responsabilités. Il est par ailleurs prévu dans le déroulement du projet, la conception et la publication d’un recueil de textes sur droits et devoirs du citoyen.

Les présents termes de référence sont élaborés à cet effet pour solliciter un prestataire pour l’impression et la multiplication de recueil de texte sur les droits et devoirs du citoyen déjà produit par nos consultants en vue d’une distribution tant au niveau des bénéficiaires du projet qu’au public.