Un an après des subventions octroyées à 12 organisations de la société civile (OSC), plus de 1900 détenus dont au moins 700 femmes et plus de 300 mineurs sont appuyés aux plans social, culturel et professionnel dans les prisons du Bénin.

Des subventions ont été attribuées à 12 OSC sélectionnées à la suite d’un appel à projets dont l’aboutissement du processus a été matérialisé le 18 juin 2019 par la cérémonie de signatures de contrats et de remise de chèques. Cette action qui s’inscrit dans le Devis programme n°3 du Projet d’Appui à la Justice (PAJ) a pour but d’appuyer les initiatives de la société civile pour une justice de qualité et pour l’amélioration des conditions de détention.

Les détenus formés sur des Activités Génératrices de Revenus (AGR) ont pu être installés à leur sortie, ce qui témoigne d’une réinsertion socio-professionnelle réussie. Plus de 60 détenus souffrant de diverses pathologies dans leur lieu de détention ont été pris en charge dans un bloc mobile à travers l’activité “chirurgie en prison”. Par ailleurs, il est installé à la prison civile de Porto-Novo, un centre d’accueil spécialisé qui, non seulement prend en charge les enfants nés en prison ou accompagnant les parents dans leur lieu de détention, mais aussi offre une assistance aux femmes nourrices. Plus de 22 ateliers artistiques, des spectacles et projections de films à l’attention des détenus qui vivent dans les milieux sensibles ont été réalisés. Des acteurs des médias, des membres des tribunaux de conciliation, des Officiers de Police Judiciaire, des personnels des juridictions ainsi que des justiciables ont été formés, sensibilisés sur diverses thématiques relatives au Système National d’Intégrité, à l’amélioration de l’accès à une justice de qualité et à la prise en compte des personnes vulnérables.

Par ailleurs, au travers d’une subvention directe octroyée au Barreau du Bénin, le PAJ a pu mobiliser 47 avocats pour assister plus de 160 détenus provisoires dont la durée de détention est supérieure à trois ans. Les diligences se poursuivent pour l’assistance effective desdits détenus répartis dans tous les établissements pénitentiaires  du Bénin.

Le Projet d’Appui à la Justice (PAJ) s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de la politique et stratégie nationales de développement du secteur de la justice et dans la dynamique du Programme d’Actions du Gouvernement à travers le pilier 1 et l’axe stratégique 1 et vise à contribuer à l’aboutissement des efforts déjà engagés par le gouvernement et soutenus par l’Union européenne en matière de modernisation et d’informatisation de l’appareil judiciaire. Ce projet financé sur les ressources du 10ème Fonds Européen de Développement (FED) à travers la convention de financement n° BJ/FED/2013/024-233 du 05/9/2014, pour un montant de 8 millions d’Euro et sur une durée de 6 ans, vise à contribuer au renforcement de l’État de droit et à la promotion de la démocratie à travers l’amélioration de la gouvernance, la lutte contre la corruption et le respect des droits de l’Homme. Il s’agit concrètement, d’apporter un soutien au Bénin dans l’amélioration de l’accès à une justice équitable et de qualité, et pour l’amélioration des conditions de détention et de réinsertion des détenus. Ce projet est mis en œuvre sous le leadership des autorités du Ministère de la Justice et de la Législation et coordonné par l’Unité technique d’appui à l’Ordonnateur national du FED (UT-FED).

Centre de prise en charge des enfants nés ou vivants avec leur parent en prison installé par une OSC bénéficiaire des subventions du Projet d’Appui à la Justice financé par l’Union européenne.

 

Savon produit à la sortie de prison par des détenus ayant bénéficié des renforcements de capacités en Activités génératrices de revenus.